voiletoulon

Des corinthiens du Club nautique de la Marine de Toulon aux Royales !


 

Fin septembre trois voileux du CNMT ont disputé les régates Royales à Cannes. Connues pour rassembler près d'une centaine de vieux gréements somptueux, les "Royales" sont aussi le lieu de régates de monotypes classiques, 5.5 et 12 mètres JI mais aussi de Dragon. Dessiné en 1929, le Dragon constitue une classe dynamique autant que pléthorique, en témoigne la quarantaine d'unités engagés à Cannes pour ces Royales 2017. 11 nationalités représentées et beaucoup de grands noms de la voile : le russe Loginov, champion du monde de Dragon, au moins trois équipiers médaillés Olympique, un tenant du titre de Sydney/Hobart, du Fasnet mais aussi le britannique Ron James plus connu comme étant le «père" de Dolly, premier clone animal... Et trois officiers du club nautique de la Marine à Toulon, le CV Didier Cuny, le CV Renaud Bondil et le CC Stéphane Lefranc, sur "Adrénaline" FRA 403, ont tiré des bords sous le soleil cannois mais ont souffert de l’absence de vent !


Le CV Didier CUNY, skipper et dragoniste depuis plus de quarante ans précise que la voile est l'un des rares sports où un amateur peut se frotter directement à un champion olympique et même faire éventuellement jeu égal…..le temps d'une manche ou deux! Et puis revenu à quai, les occasions sont nombreuses de progresser et d’apprendre aux contacts de ce Gotha des régatiers lors des discussions de ponton sur les réglages complexes du Dragon tout autant que sur l'analyse du plan d'eau et les tactiques suivies. Pugnaces, perfectionnistes mais courtois sur l'eau, amicaux et enjoués à quai, les dragonistes restent avant tout des marins !
Le Yacht Club de Cannes organisateur particulièrement efficace annonce déjà que lors des régates Royales de 2019 seront fêtés les 90 ans des Dagon ; et plus de deux cents sont attendus !
Les deux Dragon du CNMT, « Adrénaline » et « Saint-Georges » porteront les couleurs du Club pour ces régates exceptionnelles. Sorties d'entraînement à venir!
 
(*) on appelle corinthien, au sens de l’ISAF, les régatiers amateurs, c'est à dire qui ne sont pas rétribués pour des activités liées au yachting.
 
                                                                                                                                                                                 Signé: Renaud Bondil

ROY CAN 2 ROY CAN 1  ROY CAN 4 
 ROY CAN 3  ROY CAN 2017