voiletoulon

VENEZ VIVRE L'AVENTURE DE "BRISEIS"



COMMUNICATION
"ANIMATION LOISIRS ET CONVIVIALITE"

CONFERENCE MARDI 21 JANVIER A 18H30 PRECISES

Venez vivre l’aventure de « Briseis »

racontée par Benoît GIRERD

Chers membres,

Notre invité, passe son enfance sur la côte catalane, essentiellement à Collioure, où la beauté des barques traditionnelles l’a très tôt marqué, car dès 17 ans il aidait un ami à restaurer, sur la plage, une barque à voile latine, la « Galathée ». L’apprentissage de la voile se fit dans la tramontane, sur Optimist mais surtout Windsurf qu’il pratique encore aujourd’hui. Il y eut aussi la restauration de l’« Idéal », grande barque « sardinal » de 1908.
Puis ce fut Marseille où deux frères amis le contactèrent comme "conseiller technique », et finalement il s’impliquait dans l’aventure pendant 12 ans pour faire revivre l’« André Jean », construite au chantier du Pharo en 1957.
Il y rencontre l’association « Avenir Tradition Marine » et Daniel Imbert, propriétaire de « Briseis » pendant 26 ans. Après une copropriété de 5 ans, le voilà maintenant le nouveau passeur de ce bel exemple du patrimoine maritime.

« Briseis », construit en 1930, est-il un bateau de plaisance parmi d’autres ? Et bien non, car l’industriel Louis Renault décide de se pencher lui et ses bureaux d’études sur la motorisation de son voilier.
Il devait aimer le calme avant tout et donc veut un moteur silencieux, donc électrique.  Et un bateau marin, car destiné à naviguer entre Grandville et Chausey, fait pour naviguer en équipage réduit, deux hommes.
Vendu en 1948, le moteur est déposé pour être remplacé par un Renault-Couach diesel. Problème de fiabilité ? Corrosion/électrolyse non maîtrisée ?
Puis le bateau continue sa route dans les mains, les poignes plutôt, de Gaston Thubé, en 1951, champion olympique de 6 MJI aux JO de Stockholm de 1912. Son port d’attache devient La Trinité sur Mer.
En 1957, un expert maritime de Marseille, M.Palangue, en fait l’acquisition.
Après quelques saisons en Atlantique, « Briseis » fait le grand voyage par Gibraltar et ne quittera plus la Méditerranée depuis 1961.

Tous les membres intéressés sont priés de s'inscrire avant le jeudi 16 janvier 12 heures, date de rigueur, auprès de la capitainerie:
- soit par courriel à l'adresse:
sCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
- soit par téléphone au 04.22.42.06.37,
en indiquant:
        - leur identité ainsi que celle de leur conjoint éventuel et leur adresse mail;
       - l'identité de leurs éventuels invités qui seront inscrits en pointillé et dans l'ordre d'inscription  et pour  lesquels ils n'auront une réponse qu'en finale, le jeudi 16 janvier, compte tenu du nombre limité de places disponibles au club house fixé ce jour-là à 75.

Un  buffet  dînatoire  est prévu après la conférence.

Bien cordialement à tous.
Dominique Coustillière, présidente de la commission "Animation-Loisirs-Convivialités"

 

 

TOULON, LA COURSE ET LA PIRATERIE (XVIIe-XIXe s.)



COMMUNICATION « ANIMATION-LOISIRS-CONVIVIALITE »

Retour vers un passé mouvementé :

« Toulon, la course et la piraterie (xviie-xixe s.) »
Par Gilbert BUTI

Agrégé et docteur en histoire, président de l’académie du Var
Professeur émérite en histoire moderne à l’université d’Aix-Marseille.
Spécialiste des économies maritimes (négoce, cabotage, pêche, course), structures portuaires (ports, institutions, équipements) et sociétés littorales (négociants, populations maritimes, gens de mer et espace urbain) dans le monde méditerranéen du xviie au début xixe siècle.
Délégué pour la Méditerranée de la Société française d’Histoire maritime.
Conseiller scientifique de musées d’histoire portuaire (Dunkerque, Saint-Tropez, Marseille).

Le jeudi 19 décembre à 18h30 précises

 

Chers membres,

Le littoral provençal a subi depuis le haut Moyen-Âge, sinon avant, des attaques venues de la mer. Des Provençaux, et notamment des Toulonnais, ont également participé à de telles actions, punitives ou non, sur des rivages proches ou plus lointains. Ces actes prennent de l’ampleur à partir du XVIe siècle alors que s’esquisse la distinction entre la piraterie illicite et la course réglementée et que s’amplifie en Méditerranée la lutte entre « la Croix et le Croissant ».
Port-arsenal au XVIIe siècle Toulon prend une part active à ces opérations maritimes. Sous le règne de Louis XIV, plusieurs centaines de navires sont capturés ou repris par des navires de l’État royal ou armés par des particuliers. La course et la piraterie perdent de leur éclat au XVIIIe siècle, mais ne disparaissent pas comme en témoignent leur légère progression au moment de la guerre d’Amérique et une étonnante capture dans la grande rade de Toulon au début du XIXe siècle. La vente des prises (navires et marchandises) a des retombées économiques dont on méconnaît l’importance, mais qui compense les difficultés d’approvisionnement des temps de guerre.
En 1830, l’expédition d’Alger, au départ de Toulon, a parmi ses objectifs l’écrasement d’un « nid de pirates », et en 1856, à la suite de la guerre de Crimée, la Convention de Paris met officiellement fin à la course.

La résurgence de la piraterie affecte aujourd’hui des espaces éloignés de la Méditerranée, mais les Toulonnais ne l’ignorent pas tout à fait dans la mesure où des unités de la Marine nationale participent à son éradication.

Tous les membres intéressés sont priés de s'inscrire avant le lundi 16 décembre 12 heures, date de rigueur, auprès de la capitainerie:
- soit par courriel à l'adresse: sCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
- soit par téléphone au 04.22.42.06.37,

en indiquant:
        - leur identité ainsi que celle de leur conjoint éventuel et leur adresse mail
        - l'identité de leurs éventuels invités qui seront inscrits en pointillé et dans l'ordre  d'inscription  et  pour  lesquels ils n'auront une réponse qu'en finale, le lundi 16 décembre, compte tenu du nombre limité de places disponibles au club house fixé ce jour-là à 75.
Un  buffet  dînatoire  est prévu après la conférence.

Bien cordialement à tous.
Dominique Coustillière, présidente de la commission Animation-Loisirs-Convivialités

 

 

 

VOYAGE AU FIL DE L'EAU OU LES AVENTURES DE MEDATLAN 2



COMMUNICATION
ANIMATION-LOISIRS-CONVIVIALITE

UNE CONFERENCE A NE PAS MANQUER

"Voyages au fil de l’eau ou les aventures de MEDATLAN 2"

Le mercredi 13 novembre à 18h30 précises

Chers membres,

Il y a plus d’un an appareillaient successivement les participants à MEDATLAN 2. Après deux traversées de l’Atlantique et un cabotage assidu dans les Petites et Grandes Antilles, tout le monde est rentré cet été. 
Le commodore de cette « aventure », par ailleurs vice-président du CNMT, vous convie au Club house pour tirer les enseignements de ces 9 mois de navigation loin de nos bases ainsi que pour découvrir l’ambiance festive des fêtes de la mer à Pestel en Haïti, auxquelles ont participé trois bateaux de membres du Club, Embellie V (Alain Courau), Pantaï (Damien Tandou) et Abalone (Gilles de la Taille).

Tous les membres intéressés sont priés de s'inscrire avant le vendredi 8 novembre à 12 heures, date de rigueur, auprès de la capitainerie:
- soit par courriel à l'adresse:
sCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
- soit par téléphone au 04.22.42.06.37,
en indiquant:
        - leur identité ainsi que celle de leur conjoint éventuel et leur adresse mail;
        - l'identité de leurs éventuels invités qui seront inscrits en pointillé et dans l'ordre  d'inscription  et  pour  lesquels ils n'auront une réponse qu'en finale, le vendredi 8 novembre, compte tenu du nombre de places disponibles au Club house fixé ce jour-là à 75.

Un buffet dînatoire est prévu après la conférence.

Bien cordialement à tous.
Dominique Coustillière, présidente de la commission "Animation-Loisirs-Convivialités"

 

AUTOPSIE D'UNE MOMIE DE L'EGYPTE PHARAONIQUE



COMMUNICATION
ANIMATION - LOISIRS - CONVIVIALITES

 

Une conférence à ne pas manquer : Autopsie d’une momie de l’Egypte pharaonique

par le médecin en chef Jean-Michel PONTIER.

Le mercredi 25 septembre à 18h30 précises

 

Chers membres,

Au-delà d'un voyage dans le temps le long des rives du Nil entre Louxor et Assouan, cette conférence sera l'occasion d'aborder les caractéristiques du rituel funéraire antique sous l'Egypte pharaonique et de découvrir les différentes techniques d'embaumement. Il s'agit de présenter l'apport de la médecine moderne au service de cette branche particulière de l'Egyptologie qui fascine autant qu'elle inquiète. C'est enfin le récit d'une aventure scientifique, technique et humaine que nous livrera le conférencier dans laquelle l'engagement et la passion resteront les maîtres mots de la réussite.

Sur la base de la traduction des inscriptions en hiéroglyphe sur le sarcophage, nous découvrions l'identité et l'origine du défunt qui avait traversé le temps sous son épaisse couche de bandelettes : Kamen-le-Jeune, un prêtre purificateur d'Amon. Mais cette aventure singulière n'avait pas encore livré tous les mystères qui entouraient de cette momie du Musée d'Anatomie et d'Ostéologie Testut-Latarjet, véritable cabinet de curiosité de la faculté de médecine de Lyon.

 

Tous les membres intéressés sont priés de s'inscrire avant le vendredi 20 septembre à 12 heures, date de rigueur, auprès de la capitainerie:
- soit par courriel à l'adresse:
sCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
- soit par téléphone au 04.22.42.06.37,
en indiquant:
        - leur identité ainsi que celle de leur conjoint éventuel et leur adresse mail;
        - l'identité de leurs éventuels invités qui seront inscrits en pointillé et dans l'ordre  d'inscription  et  pour  lesquels ils n'auront une réponse qu'en finale, le vendredi 20 septembre, compte tenu du nombre limité de places disponibles au club house fixé ce jour-là à 75.
 
Un  buffet  dînatoire  est prévu après la conférence.
 
Bien cordialement à tous,

Dominique Coustillière
Présidente de la commission Animation-Loisirs-Convivialité

SOIREE DU 14 JUILLET 2019 AU CNMT


 

COMMUNICATION COMMISSION « ANIMATION-LOISIRS-CONVIVIALITE »

 

Chers membres,

1/ À l’occasion du traditionnel feu d’artifice tiré en rade de Toulon chaque 14 juillet, le Club nautique organise une soirée destinée à ses membres, à leurs familles et à leurs invités.

Les activités suivantes seront assurées :

-      Dîner en plein air à 19 heures précises, aux abords du Club house et devant le plan d'eau :

 Cocktail d’entrées + Plat + Dessert + Boissons et Café

-      Diverses attractions pour tous les goûts et tous les âges à partir de 18H00 :

. un grand circuit à parcourir de trois façons différentes selon l’âge, l’agilité et l’imagination;

. un mini-golf de 9 trous, avec des clubs pour petits et grands;

. un château gonflable, pour les plus jeunes.

Un magicien sera aussi de la fête et nous étonnera de table en table…

 

2/ La participation demandée pour cette soirée est de 25€  par adulte et de 12€ par enfant entre 4 et 12 ans. Pour les enfants en dessous de 4 ans, aucune restauration n’est prévue.

Tous les membres intéressés sont priés de s’inscrire auprès de la capitainerie en précisant le nombre de places qu’ils réservent pour eux-mêmes, leurs familles et invités:

 -       en distinguant : adultes ou enfants (en signalant les âges).

 -       en précisant les identités afin de maîtriser les accès.

Les coordonnées du secrétariat sont :

 - téléphone : 04 22 42 06 37 mais compte tenu des travaux de toiture en cours, ce moyen n’est pas conseillé !

- email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Les  inscriptions ne seront effectives qu’après paiement, qui devra être effectué au plus tard le vendredi  5 juillet :

-       soit par l’envoi préalable à la capitainerie d’un chèque libellé au nom du traiteur « Carthier Traiteur ».

-       soit sur place par chèque (de préférence) libellé au nom du traiteur « Carthier Traiteur ».

ou éventuellement en espèces.

3/  DISPOSITIONS PARTICULIERES ET CONTRAINTES

Des consignes certainement très contraignantes concernant la circulation en ville, les interdictions d'appareillage et accostage et les accès au Club seront transmises quand la Préfecture maritime saura comment va s’organiser le traditionnel défilé.

En cas d’intempérie, les repas seront assurés et vous pourrez les déguster sur vos bateaux ou sous abris de fortune. En effet le Club house sera condamné pour cause de travaux de toiture.

Enfin, nous avons besoin de « bras » pour aller chercher les tables et les chaises le 13 juillet au matin et les rapporter le 16 juillet dans la journée.
Si vous êtes disponibles, n’hésitez pas à vous signaler auprès du club.

Nous vous espérons nombreux, avec vos enfants et petits-enfants puisque des attractions leur sont destinées et que vous pourrez en profiter avec eux.

ATTENTION :
Chaque année à la date de clôture des inscriptions, le nombre d’inscrits confirmés est ridiculement faible et c’est au prix de relances difficilement gérables que peut être fixée la commande au traiteur.
En la circonstance de nombreux retardataires doivent être éconduits pour s’être décidés trop tard.
NE VOUS FAITES PAS PIÉGER : réservez rapidement.

Bien cordialement à tous.

Dominique Coustillière
Présidente de la commission "Animation-Loisirs-Convivialité"