voiletoulon

MEDFLUMAR 2020

RECONFIGURATION DU PROJET DE FLOTTILLE FLUVIOMARITIME  DE "MEDFLUMARBREIZH 2020" A “MEDFLUMAR 2020” APPEL A CONFIRMATION OU RE-EXPRESSION DE VOLONTARIATS


COMMUNCATION VOILE

(EN REALITE...MOTEUR !)

 

Chers membres medflumaristes potentiels,

L’exploitation des listes de vos volontariats exprimés comme souhaité et rappelé pour le lundi 2 septembre a conduit, comme pressenti, à retenir l’option partielle de Medflumarbreizh avec un aller de Toulon à La Rochelle et retour.

 

carte MEDFLUMARBREIZ2020

 Ce projet, dorénavant officialisé et rebaptisé Medflumar 2020, consistera en une longue navigation fluviomaritime d’environ 3 mois :

- par la Méditerranée de Toulon à Port Saint Louis du Rhône ;

- par le Rhône de Port Saint Louis à Arles ;

- par le Canal du Rhône d’Arles à Sète ;

- par l’Etang de Thau de Sète aux Onglous ;

- par le Canal Entre-Deux-Mers (Canal du Midi et Canal de la Garonne) des Onglous à Castets-en-Dorthe ;

- par la Garonne de Castets-en-Dorthe à Bec d’Ambès ;

- par la Gironde de Bec d’Ambès au Verdon ;

- par l’Atlantique du Verdon à La Rochelle,

et retour, l’ensemble conformément aux modalités ci-dessous.

 (A noter que l’option grande boucle complète de 5 mois avec un retour par la Seine, l’Yonne, la Saône, le Canal de Bourgogne et le Rhône, parcours déjà suivi en décembre 2017 et janvier 2018 en plein hiver, pourra faire l’objet d’un futur projet MedArmada 2023 Toulon-Rouen et retour afin d’aller participer à l’Armada, ce prestigieux rassemblement de grands voiliers, le Club étant à chaque fois invité par son fondateur Patrick Herr,  même si les  Bi-Loup sont, dans ce domaine, un peu limites…)

 

 

-1/- Medflumar: pour quels objectifs ?

 Il s’agit maintenant, d’abord, de faire découvrir ou redécouvrir au maximum de membres, de familles et d’équipiers :

-   la France métropolitaine vue de l’intérieur avec son magnifique réseau fluvial, œuvre des Anciens (7500 km), et ses infrastructures grandioses (ponts-écluses-barrages-centrales) à travers les Régions de Provence-Alpes-Côte d’Azur, d’Occitanie et de Nouvelle-Aquitaine ;

- la navigation fluviale (environ 1250 km) avec la prise en compte d’un environnement inhabituel et de ses éventuelles difficultés (manœuvres, crues ou manque d’eau et obstacles végétaux : morceaux d’arbres, algues invasives, indisponibilité d’écluses, etc.) ;

-  la navigation côtière (environ 300 Nq) incluant les côtes et les îles de certaines de ces mêmes régions avec la prise en compte de conditions oubliées en Méditerranée : marées importantes - courants forts - vents différents - degré d’hygrométrie élevé, etc.

-  sans négliger, en dehors de tout abus, la navigation œnologique à travers de prestigieux cépages français qu’il convient d’honorer et de défendre !

Il s’agit, ensuite, de former et d’entraîner les équipages au plaisir de franchir des écluses (240) et aux manœuvres portuaires (plus de 300 prévues en 66 escales environ...)

Il s’agit, ensuite toujours, de faire découvrir toute une série d’activités sportives parallèles : courses et randonnées à pied ou à bicyclette le long des chemins de halage ou dans la campagne à la recherche d’avitaillement pour survivre en conditions d’aguerrissement !

Il s’agit, enfin, de montrer le guidon du Club et de saluer un maximum de nos amis clubs alliés du Yacht Club de France (Marseille – Sète – Bordeaux – Ars en Ré ? - La Rochelle) sans oublier de visiter Rochefort en pleine renaissance depuis la construction et l’exposition de l’Hermione.

 

 

-2/- Medflumar 2020 : avec quels bateaux, quelles modalités et à quels tarifs ?

      -a/- En ce qui concerne la flotte du Club.

Il s’agira des 2 Bi-Loup 90 Hercule et Isida (sans embarquement de la mâture) : capacités 2 cabines doubles dans des conditions confortables avec éventuellement la possibilité spartiate d’utiliser le carré en couchette en période d’été quand la vie se passe dans le cockpit et sur les chemins de halage.

Les tarifs de mise à disposition seront de : 40 € / jour en moyenne saison jusqu’au samedi 4 juillet et de 60 €/jour en haute saison à l’issue ce qui fait que, sur une base de 4, le coût à prendre en compte est de 10 € ou 15 € par personne et par jour auxquels s’ajoutent évidemment les frais de transports, de gazole et d’escale et la participation à la caisse de bord.

      - b/- En ce qui concerne les bateaux privés.

Sont prévus participer à ce jour :

-1 vedette type Pedro Yaco (basée à Beaucaire) : skipper Richard Bonnaud avec offre de 2 places dont une souhaitée pour skipper de relève éventuelle ;

-occasionnellement 1 semi-pneumatique, skipper François Doat, envisagé sur une partie de l’aventure ;

-1 vedette encore virtuelle : skipper Jean-Jacques Pouleau, s’il fait affaire avant l’appareillage.

 

 

-3/- Medflumar 2020 : dans quel créneau, avec quel programme ?

Le programme prévu s’étale sur une durée d’environ 3 mois, de la fin avril à la fin-juillet 2020 permettant, à l’issue, de remettre les Bi-Loup en location au Club, une fois remâtés. Il offre 1 formule fixe à l’aller et 2 options au retour variant sur la durée des phases de location :

Pour l’aller : 3 phases de 2 semaines.

- Phase A1 Aller : Toulon à Carcassonne en gros 2 semaines de fin avril à la mi-mai avec un transit Toulon/Port Saint Louis du Rhône par mer d’huile et, si besoin est, une mise en place anticipée pour commencer la navigation allant du Rhône à Sète (par exemple Marseille – Île du Frioul – Port Saint Louis du Rhône– Arles - Saint Gilles - Aigues Mortes ou Le Grau du Roi - Palavas Les Flots -Sète - Béziers - Port de la Robine - Colombiers - Homps – Carcassonne.)

Sont actuellement prévus les skippers suivants :

- Joël Naudin + équipage (nombre 4) ;

- Dominique Chaignon + équipage (4).

- Phase A2 Aller : Carcassonne à Agen, en gros 2 semaines de la mi-mai à la fin mai (par exemple : Carcassonne- Castelnaudary - Port Lauragais- Bram- Negra - Toulouse- Montech-Castelsarrasin-Moissac-Agen).

Sont actuellement prévus les skippers suivants pourvus de leur équipage :

- Jean-Luc Delaunay + équipage (4) ;

- Maurice Larroque + équipage (4).

-  Phase A3 Aller : Agen à La Rochelle, en gros 2 semaines de la fin mai au 12 juin avec un transit Port Médoc / La Rochelle par mer d’huile (par exemple : Agen-Buzet sur Baïse - Pont des Sables- Castets en Dorthe-Cadillac-Bordeaux – Pauillac-Port Medoc - Île d’Oléron - Île d’Aix – Rochefort - Île de Ré - La Rochelle).                        Sont actuellement prévus les skippers suivants :

- Hubert Pinon + équipage (4) ;

- Jean-Jacques Vigogne + équipage (4).

 

A noter qu’à partir de ce programme de base, les skippers peuvent s’entendre pour des relèves différentes après accord des commodores de phases concernés.

Pour le retour : 2 options en 2 phases de 3 semaines ou 3 de 2 semaines.

- Option 2 phases :

- Phase R1A Retour : La Rochelle à Port Lauragais, en gros 3 semaines de la mi-juin au début juillet (par exemple : La Rochelle- Île de Ré-Rochefort-Île d’Aix-Île d’Oléron-Port Medoc-Pauillac-Bordeaux-Cadillac-Castets en Dorthe-Pont des Sables-Buzet-sur-Baïse-Agen-Moissac-Castelsarrasin-Montech-Toulouse-Négra-Bram-Port Lauragais).

- Phase R2A Retour : Port Lauragais à Toulon, en gros 3 semaines du début juillet à la fin juillet avec un transit Port Saint Louis du Rhône -Toulon par mer d’huile (par exemple : Port Lauragais-Castelnaudary-Carcassonne-Homps-Colombiers-Port de la Robine-Béziers-Sète-Palavas les Flots-Aigues Mortes-Saint Gilles-Arles-Port Saint Louis du Rhône-Île du Frioul-Marseille-Toulon).

- Option 3 phases :

- Phase R1B Retour : La Rochelle à Agen en gros 3 semaines de la mi-juin au début juillet (par exemple : La Rochelle-Île de Ré-Rochefort-Île d’Aix-Île d’Oléron-Port Medoc-Pauillac-Bordeaux-Cadillac-Castets en Dorthe-Pont des Sables-Buzet sur Baïse-Agen).

- Phase R2B Retour : Agen à Carcassonne, en gros 2 semaines de début à mi-juillet (par exemple : Agen-Moissac-Castelsarrasin-Montech-Toulouse-Bram-Négra- Port Lauragais-Castelnaudary-Carcassonne)

- Phase R3B Retour : Carcassonne à Toulon, en gros 2 semaines de mi à fin-juillet avec un transit Port Saint Louis du Rhône-Toulon par mer d’huile (par exemple : Carcassonne-Homps-Colombiers-Port de la Robine-Béziers-Sète-Palavas les Flots-Aigues Mortes ou Le Grau du Roi-Saint Gilles-Arles-Port Saint Louis du Rhône-Île du Frioul-Marseille-Toulon).

A noter aussi pour ces 2 options qu’à partir de ce programme de base, les skippers peuvent s’entendre pour des relèves différentes après accord des commodores de phases concernés.

 

 

 -4/- Medflumar 2020: avec quels volontaires pour les bateaux du Club ?

 - Des volontaires-locataires avec les contraintes de compétences et d’équipage suivantes.

- d’abord, celle de disposer du permis côtier pour tous les skippers ;

- ensuite, celle de disposer du permis fluvial pour les skippers lors des phases de navigation de Port-Saint-Louis-du-Rhône à Bordeaux et de Bordeaux à Port-Saint-Louis-du-Rhône ;    

- ensuite encore, celles de disposer traditionnellement du brevet de patron pour les Bi-Loup ;

 - enfin celle de disposer d’un équipage en qualité et en nombre suffisants soit 2 personnes par Bi-Loup.

- Des volontaires-locataires avec les règles d’éthique suivantes en place depuis Medatlan 2011/2012 :

Ces règles évidentes et indispensables sont dorénavant rappelées pour chaque aventure commune mettant en œuvre des bateaux de la flotte du Club.

En effet, ces expéditions ne peuvent être lancées sans une base solide, c’est-à-dire sans un socle de volontaires-locataires initiaux (évidemment à titre onéreux) en nombre suffisant pour les boucler de bout en bout, liste nécessairement souhaitée être surnuméraire.

Ceci implique que ceux qui s’inscrivent initialement et entraînent ainsi la décision de faire basculer le Club d’un projet à son exécution, se maintiennent bien pendant toute sa réalisation et ne se retirent que pour des causes familiales ou médicales graves ou professionnelles avérées et non pas sous des prétextes de convenances personnelles mettant en cause tout le déroulement de la poursuite pour les autres.

C’est ainsi, comme décidé au dernier Comité de Pilotage, que les listes de volontaires-locataires initiaux seront verrouillées, en ce qui concerne les Bi-Loup, 6 mois avant l’appareillage et, dans le cas présent, au plus tard, en décembre 2019, par le versement personnel et non plus par équipage, d’arrhes de réservation d’un montant individuel de 50 % du total, remboursables uniquement pour les motifs avérés prévus.

En plus de ceux déjà prévus sur un Bi-Loup pour la phase Aller, seraient actuellement désireux de disposer d’une place embarquée :

  • Jean-Jacques Pouleau (permis fluvial) sous réserve de ne pas avoir acquis sa propre vedette d’ici-là ;
  • Brigitte (permis fluvial) et Christian Papirer ;
  • Guy et Delphine Leclere;
  • Paul Habert;
  • Christian Benoit,

ce qui pourrait déjà être envisagé par entente directe avec Richard Bonnaud : richard.bonnaud @ free.fr

Par ailleurs, Erich Bachellerie s’est porté volontaire pour remplacement inopiné d’un indisponible.

 

 

-5/- Medflumar 2020: avec quelle organisation ?

 Elle sera semblable à celle adoptée pour l’hauturier et Medflumar 2017/2018:

- un commodore général secondé par une équipe et chargé de l’organisation globale, des partages de phases, des relations extérieures, des choix d’escales de relèves et du suivi, notamment logistique, de l’aventure ;

- un commodore pour chacune des 4 phases chargé du choix et de l’organisation des escales et des relèves aux points de grande relève : pour la période « à la mer » , il s’agira évidemment de skippers des différentes phases.

Sont actuellement déjà volontaires à mes côtés pour participer à l’organisation :

  • Alain Duboisset;
  • Jean-Jacques Pouleau;
  • Richard Bonnaud;
  • Joël Naudin (Marseille) ;
  • Christian Benoit (Aix-en-Provence) ;
  • Hubert Pinon;
  • Potentiellement , tous les autres skippers.

 

 

-6/- Medflumar 2020 : avec quelle chronologie préparatoire ?

Elle devrait être conforme aux éléments suivants :

Lancement

         -  premier appel à volontariats fin mai : fait ;

         -  recueil des volontariats pour début septembre : fait ;

         -  reconfiguration et confirmation début septembre : fait ;

         -  établissement de la liste complète des volontaires : fin septembre ;

         -  désignation des commodores : fin septembre ;

         -  mise en place de l’Equipe de préparation : fin septembre ;

         - première réunion avec tous les participants disponibles : en novembre dès que seront connues les dates de Medaventura;

- Préparation individuelle et collective :

         -  passage des examens de permis fluvial par les intéressés

         -  étude des escales par phase ;

- réunion de présentation du programme affiné et verrouillage des volontariats mi-décembre ;

- prise de contacts avec clubs alliés et ports d’escales ;

         - démâtage fin avril ;

         - embarquement du matériel spécifique voies fluviales ;

         - prise des vignettes de navigation fluviale par le Club.

 

 

 -7/- Voilà, chers membres, les informations qui vous sont indispensables pour réfléchir à nouveau et vous ré-inscrire ou vous inscrire si vous le souhaitez.

Pour le vendredi 20 septembre, je demande :

- a/- aux skippers déjà prévus pour la phase Aller, de me faire part de leur confirmation et de leur équipage ?

-  b/- aux membres sans bateau de refaire part de leur volontariat potentiel pour la phase en précisant pour quelles phases et dans quel ordre de préférence ?

Avec une priorité d’inscription pour ceux ayant participé à Medflumar 2017/18 dans des conditions particulièrement rudes ou ayant dû renoncer à leur participation à cause d’un changement de programme.

-  c/- aux membres avec bateau de confirmer leur intention de participer avec des offres éventuelles de places disponibles ;
 - d/- à tous les membres volontaires participants de faire part de leur volontariat éventuel pour exercer les fonctions de commodore général et pour contribuer à l'organisation de cette nouvelle aventure.

 

Vos réponses sont à envoyer à Alain Duboisset alain.duboisset.83 @ gmail.com en me tenant informé en copie vice-president @ cnmt.fr

Bien cordialement,
VA(2S) Jean-Michel L'Hénaff
Vice-Président du CNMT.

 

 

 

 

LANCEMENT DU PROJET DE FLOTTILLE FLUVIOMARITIME  "MEDFLUMARBREIZH 2020"


COMMISSION VOILE

 

 

Chers membres,

Dans un an, si tout va bien, les bateaux appartenant à la future Flottille Medflumarbreizh 2020 viendront de franchir le Seuil de Naurouze et navigueront côté atlantique  dans le Canal de l’Entre-Deux-Mers.

Le moment est donc venu de lancer ce projet afin de permettre à tous les participants potentiels de  verrouiller leur Agenda 2020 et d’ alimenter  leur tire-lire pour s’offrir cette expérience exceptionnelle.

Cette première communication présente assez précisément ce projet et lance d’ores et déjà l’appel à volontariats.

 

carte MEDFLUMARBREIZ2020 

 

-1/- Medflumarbreizh: pour quels objectifs?

Il s’agit, d’abord, de faire découvrir ou redécouvrir au maximum de membres, de familles et d’équipiers :

        -  la France métropolitaine vue de l’intérieur avec son magnifique réseau fluvial, œuvre des Anciens (7500 km), et ses infrastructures grandioses (ponts-écluses-barrages-centrales) à travers les Régions de Provence-Alpes-Côte d’Azur, d’Occitanie, de Nouvelle-Aquitaine, des Pays de Loire, de Bretagne, de Normandie, d’Île-de-France, de Bourgogne-Franche Comté et d’Auvergne-Rhône-Alpes ;

       -  la navigation fluviale (environ 2000 km) avec la prise en compte d’un environnement inhabituel et de ses éventuelles difficultés (manœuvres, crues ou manque d’eau et obstacles végétaux : morceaux d’arbres, algues invasives, indisponibilité d’écluses, etc.) ;

       -   la navigation côtière (environ 1100 Nq) incluant les côtes et les îles de certaines de ces mêmes régions (seules restant les Hauts de France et Grand Est pour une autre fois) avec la prise en compte de conditions oubliées en Méditerranée : marées importantes - courants forts - vents différents - degré d’hygrométrie élevé, etc.

       -   sans négliger, évidemment en dehors de tout abus, la navigation œnologique à travers les plus prestigieux cépages français !

Il s’agit, ensuite, de former et d’entraîner les équipages au plaisir de  franchir des écluses (360) et aux manœuvres portuaires (plus de 1000 prévues en 110 escales environ...)

Il s’agit, ensuite toujours, de faire découvrir toute une série d’activités sportives parallèles : course et randonnées à pied ou à bicyclette le long des chemins de halage ou dans la campagne à la recherche d’avitaillement pour survivre!

Il s’agit, enfin, de participer aux traditionnelles fêtes côtières et notamment bretonnes, et d’y montrer le guidon du Club :

          -  Fêtes maritimes de Brest du 10 au 16 juillet ;

          -  Temps Fêtes de Douarnenez du 15 au 19 juillet ;

          -  etc. … à compléter par la culture festive des membres lors de la préparation !

          -  ... sans oublier, au passage, de saluer un maximum de nos amis clubs alliés du Yacht Club de France (Marseille – Sète – Bordeaux - Ars en Ré - La Rochelle - Noirmoutier - La Trinité sur Mer – La Baule – Odet - Saint Briac – Deauville-Dinard - Saint Malo - Le Havre – Île de France - Paris + Arcachon au retour ? – Lisbonne au retour ? – Barcelone au retour ?) - et les Clubs Nautiques de la Marine (Lorient-Brest et Cherbourg) avec une place particulière pour le Club Ailée de l’Ecole navale à Lanvéoc Poulmic.

                                                                                            --------------------------------------------------------------------------------------

 

- 2/-Medflumarbreizh: dans quel créneau et avec quel programme ?

Le programme envisagé offre plusieurs options bien différentes pour une durée totale d’environ 5 mois de la fin avril  au début octobre, sous réserve évidemment, pour chacune, de disposer du nombre nécessaire de volontaires-locataires pour les mener à bien avec possibilité de les raccourcir, voir de les supprimer, dans le cas contraire :

-  la complète réservée aux bateaux de moins de 5 m de large et de moins de 1,30 m de tirant d’eau, ce qui autorise l’emprunt de tous les canaux envisagés (exemple les  Bi-Loup): Méditerranée de Toulon à Port-Saint-Louis du-Rhône / Rhône jusqu’à Arles  / Canal du Rhône à Sète / Etang de Thau / Canal de l’Entre-Deux-Mers = Canal du Midi + Canal de  Garonne / Garonne / Gironde / Atlantique / Manche jusqu’à Honfleur / Seine jusqu’à Montereau / Yonne jusqu’à La Roche Migennes / Canal de Bourgogne jusqu’à Saint-Jean-de-Losne / Saône jusqu’à Lyon / Rhône jusqu’à Port-Saint-Louis-du Rhône / Méditerranée jusqu’à Toulon ;

-  la mixte réservée aux bateaux de plus de 5 m de large mais de moins de 5,35 m et de moins de 1,30 m de tirant d’eau, ce qui interdit l’emprunt du Canal de Bourgogne:

            -  idem de la complète lors de la remontée mais avec demi-tour à la convenance des participants au plus tard à l’entrée du Canal de Bourgogne mais plus probablement vers Saint Malo ;

            - retour possible comme pour l’aller par le Canal de l’Entre-Deux-Mers ou par Gibraltar pour varier les conditions de navigation ;

 -  la maritime réservée aux bateaux de plus de 1,30 m de tirant d’eau et devant faire le tour par Gibraltar avec regroupement  aller à Port Médoc, et demi-tour à leur convenance au plus tard à l’entrée du Canal de Bourgogne mais plus probablement vers Saint Malo;

la partielle : avec une participation partielle à l’aventure à la diligence des bateaux privés ou en cas de manque de volontaires-locataires pour les bateaux de la flotte du Club(exemple possible un aller et retour jusqu’à Rochefort ou Brest par le Canal de l’Entre-Deux-Mers).

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

-3/-Medflumar: avec quels bateaux, quelles modalités et à quels tarifs?

- a /- En ce qui concerne la flotte du Club et en fonction de la demande :

         - En priorité les 2 Bi-Loup 90 Hercule et Isida pour la complète : capacités 2 cabines doubles avec éventuellement la possibilité d’utiliser le carré en couchette en été quand la vie se passe dans le cockpit et sur les chemins de hâlage: à noter la nécessité d’avoir une cinquantaine de volontaires pour boucler le programme.

Les tarifs de mise à disposition seront de : 40 € / jour en Moyenne saison jusqu’au 1er weekend de juillet et à partir du dernier weekend d’août et de 60 € / jour en Haute saison du 1er weekend de juillet au dernier weekend d’août: à noter que, sur une base de 4,  le coût à prendre en compte est donc de 10 ou 15 € par personne et par jour auxquels s’ajoutent les frais de transports, de gazole et d’escale et la participation à la caisse de bord.

          -  En cas de volontariat beaucoup plus large : la participation d’un croiseur pourra être envisagée pour l’option maritime , comme en 2016 à l’occasion de Medbreizh mais en trajet direct sans passage par les Açores avec des tarifs de mise à disposition fonction du croiseur retenu de l’ordre de 90 € / jour en Moyenne saison et de 120 € / jour en Haute: à noter que, sur une base de 6, le coût à prendre en compte est donc de 15 € ou 20 € par personne et par jour auxquels s’ajoutent les frais de transports, de gazole et d’escale et la participation à la caisse de bord.

(La participation de l’Aventura 34 , un moment envisagée pour l’option mixte, n’est pas retenue dans ce projet afin de permettre aux membres de le découvrir dans un premier temps en Méditerranée).

- b/- En ce qui concerne les bateaux privés :

Participation entièrement soumise à leurs caractéristiques imposant les choix de programme et s’adressant essentiellement aux vedettes , bateaux à quille relevable et dériveurs lestés: à noter qu’il s’agit là d’une occasion unique pour les propriétaires de se lancer avec leur bateau dans une belle aventure commune, quitte à choisir l’option mixte.

- c/- Dans les 2 cas, bateaux de la flotte ou privés :

         -   la mâture est normalement embarquée épontillée sur les voiliers pratiquant la navigation fluviomaritime , de Toulon à Port Médoc et du Havre à Toulon.

         -  la Flottille s’appuie de bout en bout sur tout un réseau serré de relations, notamment à Port Médoc, Lorient, Brest, Cherbourg, et au Havre pour les mouvements de mâtage et de démâtage, et , en cas de besoin, sur tout le réseau des nombreuses entreprises nautiques jalonnant le parcours.

                                                               -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

-4/-Medflumarbreizh: avec quelle organisation ?

 Elle sera semblable à celle adoptée pour l’hauturier et Medflumar 2017/2018:

-   un commodore général secondé par une équipe et chargé de l’organisation globale, des partages de phases, des relations extérieures, des choix d’escales de relèves et du suivi, notamment logistique, de l’aventure ;

-   un commodore pour chacune des 6 phases de l’option complète chargé du choix et de l’organisation des escales et des relèves aux points de grande relève :

            - Phase 1 :  Toulon à Port Lauragais: en gros 3 semaines de fin avril à la mi-mai avec un transit Toulon / Port-Saint-Louis du Rhône par mer d’huile et si besoin est, une mise en place anticipée pour commencer la navigation du Rhône à Sète et faire escale à Carcassonne à des dates précises (par exemple Marseille – Île du Frioul – Port Saint Louis du Rhône– Arles - Saint Gilles - Aigues Mortes – Palavas Les Flots – Sète – Béziers – Port de la Robine -  Colombiers – Homps – Carcassonne – Castelnaudary - Port Lauragais).

           -  Phase 2 : Port Lauragais à Rochefort via Port Médoc (remâtage) : en gros 3 semaines de la mi-mai au 10 juin (par exemple : Port Lauragais – (Bram) – (Negra) – Toulouse – Montech – Castelsarrasin  - Moissac – Agen – Buzet sur Baïse – Pont des Sables – Castets en Dorthe – Cadillac -Bordeaux -Pauillac - Port Medoc –¨Île d’Oléron – ÎLe d’Aix - Rochefort).

            -  Phase 3 :  Rochefort à Brest /Douarnenez : en gros 1 mois du 10 juin au 9 juillet pour une mise en place avant Brest 2020 et jusqu’à relève vers le 15 juillet pour séparer en 2 les Fêtes de Brest et de Douarnenez, avec un séjour au Club Nautique de Brest et au Club Ailée de l’Ecole navale avant, pendant et éventuellement après Brest 2020 en cas de besoin d’une escale d’attente (par exemple : Rochefort – Aix - La Rochelle- Ars en Ré – Les Sables d’Olonne – Île d’Yieu – Île de Noirmoutier – Le Croisic ou La Baule – Belle Île – Houat – Houédic – la Trinité sur Mer – Golfe du Morbihan – Riec sur Belon – Île de Groix – Îles des Glénans – Concarneau – Benodet – Audierne – île de Sein – Morgat – Camaret – Brest).

           -  Phase 4 :  Douarnenez au Havre (démâtage) : en gros 1 mois du 20 juillet à la mi-août incluant si besoin est une escale d’attente au Club Nautique de Cherbourg (par exemple : Camaret – Molène – Ouessant – Aberwrach – Roscoff – Morlaix -Trébeurden – Tréguier – Lézardrieux – Paimpol – Saint Briac – Dinard – Dinan – Saint Malo – Chausey – Granville – Barneville Carteret – Cherbourg – Saint Vaast la Hougue – Ouistreham – Deauville – Le Havre).

           -  Phase 5 :  Le Havre à Montbard : en gros 3 semaines de la mi-août au début septembre (par exemple : Honfleur - Caudebec en Caux – Duclair- Rouen – Port Venables ou Les Andelys - Port Ilon – Conflans Sainte Honorine - Boulogne – Paris, Port de l’Arsenal – Port aux Cerises – Melun -Saint Mammès – Sens -Migennes – Saint Florentin – Tanlay ou Tonnerre – Cry sur Armançon – Montbard).

          -  Phase 6 :  Montbard à Toulon : en gros 3 semaines du début à la fin septembre (par exemple : Montbard - Venaray Les Laumes – Poillenay – Pont Royal - Pouilly en Auxois – Pont d’Ouche – Gissay sur Ouche – Dijon – Saint Jean de Losne – Châlon sur Saône – Mâcon – Jassans Riottier – Lyon – Roches de Condrieu – Valence – Viviers -Port Ardoise – Arles- PSLR- Marseille ou Frioul – Toulon).

A noter que les relèves peuvent être différentes de la découpe des phases envisagées: en effet, s’il est logique et juste que chaque phase fluviomaritime englobe un dosage équilibré de mer et de canaux conduisant à des embarquements préférables (mais non imposées) de 3 semaines, les 2 parties d’environ 1 mois exclusivement maritimes en Atlantique et en Manche, peuvent très bien être divisées en 2 avec une relève secondaire à mi-drisse pour préserver à chaque fois 2 sous-phases de navigation côtière de 2 semaines.

un commodore éventuel , si nécessaire, après demi-tour jusqu’à Toulon pour l’option partielle: pour le croiseur du Club et les bateaux privés.

                                                                                         -------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

-5/- Medflumarbreizh: avec quels volontaires-locataires pour les bateaux du Club ?

 Les volontariats pour la location des bateaux de la flotte du Club seront retenus :

- avec les priorités suivantes :

      -  priorité 1 : en compensation à ceux qui ont essuyé les plâtres des Bi-Loup 90 et connu  Medflumar 2017/2018 dans des conditions hivernales très difficiles et fatigantes ;

      -  priorité 2 : à ceux qui étaient prévus participer à Medflumar 2017/2018 mais n’ont pu le faire à la suite d’un changement de programme des bateaux ou d’une cause réelle: familiale ou médicale grave ou professionnelle avérée;

      -   priorité 3 : tous les autres volontaires-locataires  par ordre d’inscription.

 - avec les contraintes de compétences et d’équipage suivantes :

     -   d’abord, celle de disposer du permis côtier pour tous les skippers;

     -   ensuite, celle de disposer du permis fluvial pour les skippers lors des phases de navigation de Port-Saint-Louis-du-Rhône à Port Médoc et de Honfleur à Port-Saint-Louis-du-Rhône;

     -   ensuite encore, celles de disposer traditionnellement du brevet de patron pour les Bi-Loup;

     -   enfin celle de disposer d’un équipage en qualité et en nombre suffisants soit 2 équipiers par Bi-Loup;

- avec les règles d’éthique suivantes en place depuis Medatlan 2011/2012:

Ces règles évidentes et indispensables seront dorénavant rappelées pour chaque aventure commune mettant en œuvre des bateaux de la flotte du Club.

En effet, ces expéditions ne peuvent être lancées sans une base solide, c’est-à-dire sans un socle de  volontaires-locataires initiaux (évidemment à titre onéreux) en nombre suffisant pour les boucler de bout en bout, liste nécessairement souhaitée être surnuméraire.

Ceci implique que ceux qui s’inscrivent initialement et entraînent ainsi la décision de faire basculer le Club d’un projet à son exécution, se maintiennent bien pendant toute sa réalisation et ne se retirent que pour des causes familiales ou médicales graves ou professionnelles avérées et non pas sous des prétextes de convenances personnelles mettant en cause tout le déroulement de la poursuite pour les autres.

C’est ainsi , comme décidé au dernier Comité de Pilotage, que les listes de volontaires-locataires initiaux seront verrouillées 6 mois avant l’appareillage et, dans le cas présent, au plus tard, en décembre 2019, par le versement personnel , et non plus par équipage, d’arrhes de réservation d’un montant individuel de 50 % du total , remboursables uniquement pour les motifs avérés prévus.

                                                                 ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

-6/- Medflumarbreizh: avec quelle chronologie préparatoire ?

Elle devrait être conforme aux éléments suivants:

Lancement :  - appel à volontariats: fin mai;

                           -  recueil des volontariats pour début septembre ;

                           -  réunion de lancement début octobre puis…

                           -  mise en place de l’Equipe de préparation;

                           -  désignation des commodores ;

                           -  fixation des grandes dates inter-phases.

- Préparation : – Préparation: - passage des examens de permis fluvial par les intéressés ;

                                                      - étude des escales par phases ;

                                                      - réunion de présentation du programme affiné et verrouillage des volontariats mi-décembre ;

                                                      - prise de contacts avec Ecole navale, clubs nautiques, clubs alliés et ports d’escales ;

                                                     - confection des madriers de soutien des mats en mars ;

                                                     - démâtage fin avril et mise en place des mâts sur madriers de soutien;

                                                     - embarquement du matériel spécifique voies fluviales ;

                                                     - prise des vignettes de navigation fluviale par le Club

 

 

- 7- Voilà, chers membres, les informations qui vous sont indispensables pour réfléchir et vous inscrire si vous le souhaitez.

Pour le lundi 2 septembre, je demande:
       - a/- aux membres sans bateau de faire part de leur volontariat potentiel en précisant:
              - pour quelles phases et dans quel ordre de préférence?
              - avec quels équipiers ?
      - b/- aux membres avec bateau de faire part de leur intention de participer avec offre éventuelle de places disponibles;
      - c/ - à tous les membres de faire part de leur volontariat éventuel
 pour exercer les fonctions de commodore général et/ou de phase, ou encore pour contribuer à l'organisation de cette grande boucle qui sera notre tour de France 2020.

 Vos réponses sont à envoyer à Alain Duboisset, alain.duboisset.83 @ gmail.com en me tenant informé en copie vice-president @ cnmt.fr


Bien cordialement à tous.

VA(2S) Jean-Michel L'Hénaff
Vice-Président du CNMT