voiletoulon

Aux nouvelles ...

MEDBREIZH 2016 - Phase 3 : Brest 2016, escapade à terre !


Du 17 au 18 juillet

 

Dimanche 17 juillet : aujourd'hui, priorité au tourisme balnéaire. En route vers la plage de l'Aber, en baie de Douarnenez. Chaleur, lumière, paysages sauvages quasi-intacts sont notre decor. Un premier bain en guise d'apéritif et un solide pique-nique sur le sable servent d'entrée en matière. La température incite à une nouvelle baignade, en quelque sorte digestive. La mer a monté de quelques mètres et sa température paraît encore plus agréable que le matin. Le flot ayant rétréci la plage, il est temps de se diriger vers le cap de la Chèvre. La bruyère en fleur, la verdure de toutes les nuances de vert, les jeux de couleurs de la mer et du ciel font parfois douter que l'on est à l'extrême pointe de la Bretagne.

Près du sémaphore, le promeneur se recueille un instant devant le mémorial des marins morts en service aérien commandé. Vers le nord se détachent les Tas de Pois et plus loin la pointe St Mathieu. Vers l'est et le sud nous embrassons toute la côte de Morgat à la Pointe du Raz en passant par Douarnenez.

Lundi 18 juillet : préparatifs d'appareillage. Plein d'eau, dernières courses, toilette approfondie, restitution d'une voiture louée. Hubert Pinon fait de son côté le plein d'huîtres sauvages à Pen ar Vir.
Tout ceci est  précédé de la visite du simulateur de navigation, remarquable outil pédagogique, suivie d'un pèlerinage au rez-de-chaussée de la tour de commandement. Nous y retrouvons le hall d'honneur, où la charpente représentant la coque d'un grand voilier est intacte.  Hubert Pinon retrouve son ancien bureau, désormais vide car la tour a été évacuée pour cause de péril. Elle devrait être prochainement détruite.
En début d'après-midi nous quittons l'Ecole Navale. Un grand merci à elle, à son commandant, aux officiers et officiers-mariniers qui ont préparé ce séjour et l'ont rendu agréable à nous et aux bateaux du Yacht Club de France présents aux fêtes brestoises.
Nous retrouvons en rade la foule de voiliers, avant de rejoindre Roscanvel pour y passer la nuit, poste avancé pour la parade du lendemain vers Douarnenez.
Apéritif à terre avec les huîtres que le Président a ouvertes dans l'après-midi associées à un bon muscadet, dîner à bord dans le cockpit avec la vue sur une rade moins animée, il est temps de dormir pour apprécier comme il se doit la journée de demain
 
À suivre...
 
brest2016 2 1 brest2016 2 2 brest2016 2 3