voiletoulon

Aux nouvelles ...

MEDBREIZH 2016 - Phase 5 : Les Açores, d'île en île...


Du 22 au 25 août

 

 Lundi 22 aout : Le changement d'équipage, de skipper et de commodore s'est effectué dignement comme il se doit à bord d'Embellie V lors d'un dîner bien arrosé et trés convivial digne des invitations d'Alain. Paul n'ayant pas pu se soustraire à sa dernière mission ; la corvée de vaisselle ... Merci skipper et bon retour vers ta nouvelle vie de terrien!!!

 
Mardi 23 aout : appareillage vers l'ile de Graciosa dont les instructions nautiques ne parlent d'aucunes facilités pour les voiliers... L'aventure c'est l'aventure !! Aprés une journée de mer plutôt paisible marquée par la pêche d'une dorade minuscule (vite rejetée !), nous entrons dans ce port microscopique réservé aux pêcheurs locaux, sans trop y croire . Heureusement deux autres voiliers y sont déjà installés et nous aident à nous glisser près d'eux. Une condition cependant; appareiller dès 09H00 pour leur permettre de sortir du port tant l'espace est réduit...
Au matin, la manœuvre effectuée nous partons à la conquête du volcan qui domine majestueusement la ville. Une véritable merveille géologique en particulier le fond de son immense cratère .
L'après midi, nous profitons de la plage de sable noir et de cette eau à 23°. Tout ici nous apparait d'une rare sérénité. Nous quittons avec regret ce petit paradis vers 22H00 pour rejoindre l'ile de  FAIAL en une nuit entière de navigation ......au moteur !!
 
Jeudi 25 aout : L’entrée au lever du jour dans le port d'Horta avec en toile de fond le majestueux sommet du PICO qui culmine à 2350 mètres (le plus haut sommet du .....Portugal !!) est d'une rare beauté.
La journée sera consacrée à la découverte de cette ile superbe dont les points forts sont: les piscines d'eau de mer creusées dans les rochers de lave et la visite de l'extrémité ouest de l'ile où en 1957 a eu lieu une gigantesque éruption volcanique. Cet évènement a repoussé à l'interieur des terres le grand phare qui autrefois marquait l'extrémité ouest du groupe des iles centrales. Cette pointe était également le haut lieu de la pêche à la baleine ( 160 durant la saison 1957)  puisque les cétacés contournaient chaque été ce cap lors de leur longue migration vers le nord.
 La journée se termine biensûr par l'incontournable visite au bar " chez Peter", le rendez vous de tous les marins en transit à travers l'atlantique.

A bientôt pour de nouvelles aventures...