voiletoulon

MEDTROP 2018

JAMAIS DE TROP POUR MEDTROP !


Avant tout, d’où est née la Flottille  Medtrop ?
Eh bien , elle date de septembre 2017 où le Club avait accueilli au ponton Visiteurs le superbe classic “Nine of Fife” pendant 2 semaines au cours desquelles nos membres étaient quotidiennement invités à naviguer à son bord au large de Toulon: 72 avaient  ainsi pu en profiter grâce à son skipper inlassable pour présenter son bateau construit en 1896 et d’origine familiale mais avec des décennies d’interruption (pour les passionnés, voir internet).
Nine of Fife
Deux idées avaient alors germé pour 2018 et au-delà:
- la première, en cours de séjour: remplacer ces multiples sorties au large avec ces multiples relèves en Rade par des allers et retours de la journée avec un mouillage à Porquerolles, Nan of Five étant accompagné par des bateaux du Club avec permutation d’équipages lors de la césure à l’hémistiche;
- la seconde, au moment de lui larguer les aussières afin qu’il rejoigne les “Voiles de Saint Tropez” via Cannes: l’accompagner dans cette aventure en septembre 2018 avec une Flottille du Club.
 
Et puis, exceptionnellement, Nan n’a pu descendre cette année de Saint Malo, son propriétaire-skipper ayant une contrainte professionnelle,  mais Medtrop est restée et sa pérennité pourra ainsi être assurée s’il y a des volontaires.
 
Oui, Medtrop est restée mais avec bien des réductions et a failli dériver en Medflop :
- d’abord , avec l’appareillage concomitant de Medatlan, beaucoup des participants présumés n’étant pas libres à cette période;
- ensuite, avec le poids du hasard et, au dernier moment, la chute de  l’équipière de Patagon qui se tord le genou ... et le skipper d’Avel Vras qui est rappelé prématurément à Paris pour s’occuper d’un parent.
C’est la vie et seuls deux ont pu fermement résister jusqu’au bout : l’Océanis 34 Pantoufle et le Dufour 350 Grand Large Gémini avec un beau programme commun convivial via Porquerolles et la découverte de la Fondation Carmignac, puis le mouillage à Cap Taillat et une bonne baignade automnale, enfin Saint Tropez avec un premier mouillage aux Canebiers et le spectacle de ballet de ses superbes bateaux , modernes ou classiques.
Voiliers St TROP
En résumé, une belle sortie, souvent par un calme plat, à l’exception notable de la journée du lundi 1er octobre où l’équipage de Gémini a essuyé sur coffre  la plus belle tempête de sa vie de plaisancier avec des rafales de vent à 50 nœuds et l’étrave parfois sous l’eau, entouré de yachts qui chassaient de partout sur leur mouillage... 
Vue du coffre
Vue du coffre...
Vue de terre
Vue de terre...
 
A refaire absolument au retour de Nine of Five pour clôre la saison d’été alors qu’en 2018,  cette mini-flottille vient clôre mes organisations personnelles d’échappées nautiques et que Medatlan est en route et avant que d’autres ne naissent.