voiletoulon

TREMPLIN SUD : André Morante

André Morante : C'est partie pour la Solo maître Coq !


SKIPPER EN COURSE

 



MORANTE SardinhaCup 2019


Newsletter n°2 - 26 Avril 2019 C'est parti pour la Solo Maître Coq ! La 1ère Course en Solitaire du Championnat de France Elite de Course au Large 2019 démarre aujourd'hui aux Sables d'Olonne. André et son #FigaroBeneteau16 sont prêts pour une semaine intensive de compétition avec 47 monotypes sur la ligne de départ et de nombreux champions. Le Programme * Vendredi 26, Samedi 27, Dimanche 28 avril : contrôles de jauge et de sécurité. * Lundi 29 avril : 8h30 briefing des skippers puis départ pour un Grand Côtier. * Mardi 30 avril : 8h30 briefing des skippers puis départ pour un Grand Côtier. * Mercredi 1er mai : repos. * Jeudi 2 mai : départ pour une Course au Large de 48 heures. * Dimanche 5 mai : 11h30 remise des prix Les Enseignements de la Sardinha Cup Tremplin Sud était dans le Match Course 2 - Jour 2 - 10h45 heure locale D'abord du petit temps, puis des conditions musclées ont montré qu'André et son équipier Roland étaient au contact de la flotte et des grands noms de la voile : Yann Elies, Samantha Davies, Loïc Peyron, Charles Caudrelier, Jérémie Beyou et Mike Golding pour ne citer que les plus médiatiques. Agir en Bon Marin Après 120 milles au près avec 25 noeuds établis dans les grains, la grêle et le froid (soit plus de 20 heures), Tremplin Sud a raté le passage à niveau avant la Jument des Glénans. Tandis que la flotte est descendue à plus de 12 noeuds sous genaker au reaching vers Saint Gilles, Tremplin Sud l'a fait au près et a préféré abandonner pour préserver l'équipage, le bateau et le matériel lorsque le vent est monté à 33 noeuds établis de face. C'était une sage décision : le barreau de la barre de flèche supérieure (pièce maîtresse du mât et des haubans) a cédé au port. Les conséquences auraient été dramatiques s'ils avaient viré de bord pour passer la marque de l'île d'Yeu. Fiabiliser le Bateau Dernier livré des 50 premiers Figaro 3 le 29 janvier, André a préparé le bateau 7 jours /7 avec Christine. Comme pour le Figaro 2, la mise au point des Figaro 3 nécessite une période d'ajustement plutôt stressante. Les défauts de conception du mât ont été largement relayés par la presse : les coureurs ont imposé en urgence le changement des barreaux (déjà renforcés avant la Sardinha) avant de courir la dernière manche. Cette opération lourde (démâter/remâter) mobilise à nouveau 3 journées de travail bien remplies en l'espace de 2 semaines. Les antennes VHF et AIS déficientes de Tremplin Sud ont été à cette occasion remplacées. Savoir Prendre une Décision Difficile Dans ce contexte, André a décidé de ne pas courir la dernière manche. Compétiteur dans l'âme, André n'a jamais abandonné une manche, ni une course. Voir la flotte s'élancer sans lui fut difficile, même si la Sardinha Cup n'était qu'une régate d'entraînement et de test. Comme un chef d'entreprise confronté en permanence à un environnement incertain et mouvant, André a su garder le cap sur son objectif principal : fiabiliser le bateau afin d'être prêt pour les courses en solitaire dont le point d'orgue est la Solitaire URGO Le Figaro. Deux semaines de travail productives Entraînements en Solo Au programme : soleil, petit temps puis vent médium, travail des manoeuvres, speed tests et réglages. Avec seulement 1000 nautiques au compteur dont la moitié en course, André se sent prêt pour ce 1er rendez-vous solo. Les vidéos sont visibles sur la page officielle Facebook en cliquant ici : @AndreMorantePerez . Préparation du Bateau Ces 15 derniers jours ont été bien remplis : matelotage, réparation de l'étai, remplacement de l'écran de l'ordinateur de bord, réparation du solent et de la grand voile, changement du compas et calibration, changement du loch ultrasonic pour une roue à aube (simple mais efficace), détection des fuites, changement des cordages de commande des foils au bord de la rupture, optimisation du circuit de genaker, révision du palan de bordure, étanchéité des trappes de foils, révision du moteur. La Voile est un Sport Mécanique Médiatique Tremplin Sud a besoin de Partenaires André auto-finance entièrement cette 1ère saison mais a besoin de partenaires pour être performant et pouvoir transmettre la barre à un jeune talent de la Région Sud. La grand-voile et le génois ont souffert et doivent déjà être remplacés. La monotypie en Figaro est la plus dure, la plus engagée des séries : les skippers les plus talentueux se battent pour gratter des millièmes de seconde. Dans cette compétition acharnée, l'adage " seul le bonhomme fait la différence " est vrai, mais aussi " toutes choses égales par ailleurs ". La différence se fait sur la préparation du bateau, les voiles et les moyens alloués par les partenaires. Parlez de Tremplin Sud autour de Vous ! Nous recherchons des entreprises pour une campagne nationale de communication autour d'un projet sportif animé par la transmission. Notre objectif : lancer un jeune talent de la Région Sud sur le circuit professionnel en développant l'image de marque et la visibilité de nos partenaires. Cette saison est Exceptionnelle ! Offrez un moment inoubliable à vos clients et collaborateurs avec Michel Desjoyeaux, Alain Gautier, Loick Peyron, Armel le Cleach, Yann Elies, Jérémie Beyou. Les stars de la voile remettent en question leurs titres face à une flotte de jeunes loups affamés (dont André) : suspens et spectacle garantis à partir du 27 mai ! Rejoignez les Partenaires de Tremplin Sud Contactez-nous : tremplinsud @ yahoo.com - Soutenez Tremplin Sud en vous abonnant ! Site Internet : www.andremorante.com Copyright © 2019 Tremplin Sud, tous droits réservés. Crédit Photos : Tremplin Sud, Christophe Breschi, la Solitaire URGO Le Figaro.